Accueil > Biographies > Serbonnes

SERBONNES

Pierre de Villers

Il fait hommage en 1442 d'un hôtel et de ses dépendances sis à Bordeaux (paroisse de Serbonnes).

Benoît de Railly

Il vit à Serbonnes (bailliage de Meaux). Le Roi lui délivre des lettres de rémissionpour le meurtre qu'il a commis le 26 décembre 1498 de Claude Vernier, de Michery qui avait envahi l'hôtel dudit de Railly, à main armée.

Julien de Tourneboeuf

Seigneur de Serbonnes en 1525-26.

Estienne Chereau

Prieur de Serbonnes, religieux de Saint-Jean en 1538.

Estienne Clément

Hôtelier à Serbonnes en 1541.

Mathurin Bachelier

Fils d'Edmée de Villiers, et petit-fils de Sébastien de Villiers et de Jeanne de Railly. Avocat en Parlement, seigneur en partie de Serbonnes en 1544.

Edme de Tourneboeuf

Ecuyer, sieur en partie de Serbonnes. Il a été incarcéré pour avec fait molesté ses sujets de Serbonnes. En 1558, il est condamné à faire amende honorable à genoux en tenant un torche allumée, envers les habitants. La Justice royale lui retire l'exercice du droit de justice jusqu'à son décès.

Jehan Begat

Drapier à Serbonnes en 1561.

Michel Tourneboeuf

Ecuyer, sieur de Serbonens. EPoux de Jacqueline Bachelier.

André Michel

Voiturier par eau à Serbonnes en 1568. Epoux de Marion Verou.

Jean Le Bachelier

Ecuyer, seigneur de Serbonnes, de 1571 à 1597. Epoux de Marie de Financh...

Denis Mamyeau

Avocat en Parlement, seigneur de Bordeaux (paroisse de Serbonnes) et du Petit Fief de Varennes. Il épouse en 1571 Marguerite Mallet veuve de Pierre Le Cirier élu de Senlis.

Jacques Clément

Né vers 1567 à Serbonnes. On notera qu'il s'agit de l'année du massacre de Courlon (septembre 1567), village très proche de Serbonnes, par l'armée protestante du prince de Condé.
Il est moine Jacobin du couvent de Sens quand en 1588, le Roi fait assassiner le duc et le cardinal de Guise.
En 1589, Jacques Clément se rend à Saint-Cloud, d'où le roi Henri III dirige les assauts contre Paris en compagnie du roi de Navarre. Il obtient de pouvoir lui remettre un placet (une demande manuscrite). Alors que le Roi lit le document sur sa chaise percée, il lui transperce le bas-ventre avec une arme. Henri III meurt le lendemain 2 août 1589 avant l'aube. Arrêté sur le champ, Jacques Clément a été massacré par les gardes. Son corps subira par la suite la torture et l'écartellement.

Mathieu de Brunel

Ecuyer et seigneur de Bordeaul, demeurant à Serbonnes de 1595 à 1601.

Jean Raoul

Chevalier de l'ordre du Roi, seigneur de Serbonnes en 1631.

Catherine Grue

Fille de feu Jean Grue et de Benoîte Cuissart (remariée à Denis Driot vigneron à Serbonnes), elle est battue en 1644 par Etienne Bouverin huissier sergent royal au bailliage (sic) de Villeneuve-le-Roi. A l'instigation de François de Brunel, écuyer, sieur de Bourdeault, elle se rend chez Denise Bar veuve de Daniel Chevreau, tenant hôtellerie à Serbonnes, y rencontre François Chevreau lieutenant de la prévôté de Serbonnes, qui la pousse à porter plainte.

Louis-Henry de Brunel

Chevalier, seigneur de Serbonne, il épouse le 30 avril 1737 à Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes Edmée Mittet. Fille d'Edme Mittet marchand de bois et de Sévère Thénard.